Piments n’est pas un réseau fédératif, ni un mouvement de représentation. C’est un regroupement d’acteurs de l’accompagnement en économie sociale et solidaire, coordonné pour assurer et développer les initiatives d’activités portées par les jeunes, à travers l’animation du réseau pour le développement d’Espaces-Tests pour l’Activité des Jeunes. La gouvernance est collégiale, les membres de Piments se réunissant tous les deux mois.

 

Les membres de Piments :

 
Les structures locales

L’AGLCA (Agence pour la Gestion la Liaison et le Conseil aux Associations), forte des valeurs républicaines et d’éducation populaire, a pour but de contribuer au développement local de la vie associative, de l’ESS et de la citoyenneté sur le département de l’Ain. L’AGLCA s’organise autour de 4 axes complémentaires :

–          la mutualisation de moyens, de services et de compétences pour renforcer les moyens d’action des associations : mutualisation de locaux, de fonctions supports (boîtes aux lettres, reprographie…) et de services (portail des associations, hébergement siège social, service paie…) ;

–          Le soutien à l’émergence de nouveaux projets citoyens et d’innovation sociale dans tous les domaines de la vie culturelle, sociale, économique et environnementale : accueil et accompagnement des porteurs de projets, animation et mises en réseaux des acteurs de l’ESS, représentation de la vie associative dans les instances du territoire ;

–          L’accompagnement au développement de l’ESS pour développer la capacité d’actions des associations, acteurs de l’ESS et des citoyens : accompagnement des structures et des collectifs, appui technique, formations, gestion du Dispositif Local d’Accompagnement ;

–          L’animation du territoire pour favoriser la rencontre, le brassage et la coopération : organisation de rencontres et d’événements fédérateurs, soutien à l’engagement bénévole, mise en réseaux des acteurs institutionnels et de l’ESS…

http://www.aglca.asso.fr/

Contenu de va-et-vient

Le Crefad Loire est une structure d’accompagnement qui, en s’appuyant sur des méthodologies de l’éducation populaire, accompagne les personnes dans leurs projets. Parmi ces personnes se trouvent les jeunes ! Et les jeunes ont des tas de projets à mettre en œuvre : désirs de voyage, désirs d’entreprendre, désirs de tester une activité…C’est pourquoi, avec d’autres acteurs partageant les valeurs de l’économie sociale et solidaire nous avons rejoint le réseau Piments afin de dédier du temps d’accompagnement à la dynamique des espace-test d’activités pour les jeunes et du temps d’ingénierie à la mise en place d’espaces, lieux ou encore ateliers pour permettre aux jeunes d’expérimenter des activités à Saint-Etienne et ses alentours. Alors si vous êtes jeunes et que ce dispositif vous intéresse, n’hésitez pas à venir nous rencontrer lors de nos permanences les jeudis et vendredis après-midi (sans rendez-vous) ou à prendre rendez-vous avec Stéphanie Henry. stephanie@crefadloire.org // 06 73 98 52 55

www.crefadloire.org

Le Crefad Auvergne est un acteur de l’éducation populaire, nous visons la transformation sociale. Nous agissons pour rendre possible pour toute personne le fait de penser et d’agir seul et avec d’autres dans la perspective d’un monde plus juste. Nous accueillons et allons à la rencontre des personnes et des groupes cherchant un espace d’écoute, d’expérimentation et de mise en route vers l’action en respectant le rythme et les envies de chacun : accompagnement vers un projet de service civique, de création d’activité, accompagnement de de la vie associative, formations tout au long de la vie, recherche-action, séjours interculturels.

www.crefadauvergne.org

Contenu de va-et-vient

Depuis 1988, l’association AMESUD contribue à la création d’emplois et d’activités dans le sud Ardèche. Son objet social est précisément « d’aider à l’installation et au maintien d’actifs en milieu rural par la mise en relation, l’entraide, l’information et la formation à toutes formes d’activités et de pluriactivités. Elle a pour but le développement économique, social et culturel de l’Ardèche et du monde rural dans son ensemble. ». AMESUD est aujourd’hui un espace de ressources au service de vos projets en Sud Ardèche.

www.amesud.fr

La Frapp est un acteur de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’éducation populaire, qui inscrit sa démarche dans une finalité de transformation sociale et dans une volonté de faciliter les transitions et la construction d’alternatives sociales, culturelles et économiques. La Frapp agit selon plusieurs modes d’intervention : la formation et l’accompagnement des équipes de travail, des structures et des réseaux associatifs, des groupes de jeunes et autres collectifs citoyens, et la mise en œuvre d’actions et de projets de développement social local, notamment dans le champ de la jeunesse.

www.lafrapp.org

Contenu de va-et-vient

La Brèche est une association d’éducation populaire qui accompagne des personnes dans leurs projets. Elle vise à la fois l’autonomie et l’émancipation des individus et des groupes dans leurs décisions et leurs cheminements, et le maintien d’une diversité de ressources, d’activités, de population sur les territoires ruraux sur lesquels elle intervient (sud Puy de Dôme et nord Haute-Loire).

La Brèche s’applique à diversifier ses modes d’interventions et d’accompagnement pour trouver une correspondance avec les besoins et les situations des un-es et des autres : Rencontres individuelles, Ateliers collectifs thématiques, Formation professionnelle, Visites d’expériences, Test d’activité, Soirées débat, etc.

www.la-breche.fr

Contenu de va-et-vient
Les réseaux nationaux ou régionaux

Le Réseau des Crefad est la coordination nationale des associations qui se reconnaissent dans des valeurs communes en référence au Manifeste de Peuple et Culture : l’éducation populaire, la laïcité, la lutte contre les inégalités, injustices, habitudes et intolérances, la référence à l’entraînement mental, tout en prenant en compte les évolutions du monde et des techniques et le fait économique de nos associations inscrites dans l’économie solidaire. Ses membres travaillent les thèmes de l’accompagnement, de la formation des adultes, de l’habiter, de la vitalité des territoires ruraux, de la jeunesse, de la création d’activités, de l’interculturel, du rapport à la lecture et à l’écriture. Ils œuvrent en réseau pour se renforcer, s’inspirer les uns des autres, se soutenir mutuellement, construire ensemble du neuf.

 

https://www.reseaucrefad.org

Les Cafés Culturels Associatifs constituent de manière volontaire le Réseau des Cafés Culturels Associatifs ayant pour buts l’inter-connaissance entre cafés associatifs, la création de solidarité entre les cafés associatifs ; le soutien aux projets nouveaux de cafés ; des actions communes et le développement de la reconnaissance des cafés culturels associatifs par les partenaires.

En application de sa charte, le RECCA s’inscrit dans le non-lucratif, considère l’activité commerciale comme un moyen et non une fin, la lutte contre toute forme d’exclusion et discriminations, l’éducation populaire.

Créé en 1998 par des café-lecture, il s’est élargi à l’ensemble des cafés culturels associatifs en 2009 et accueille des cantines solidaires depuis 2017.

Concrètement le Réseau a mis en place différents outils, seul ou avec des partenaires :

+ un groupement d’employeurs (MAGE) pour mutualiser tout ce qui relève de la paie ou réaliser des embauches à plusieurs structures ;
+ un fonds solidaire de soutien (AURA) ;
+ une édition : « créer un café culturel associatif » ;
+ une formation d’acteurs et d’entrepreneurs sociaux (SIAES) ;
+ un document mensuel d’informations de toutes natures par voix numérique (INFO) ;
+ un programme de formation interne ;
+ un site numérique.
+ une coordination de l’accueil des jeunes en service civique ;
+ des formations courtes : « créer un café associatif », « cuisiner collectif », transition écologique »…

Il fonctionne avec trois rencontres annuelles plénières, des commissions de travail thématiques, des coordinations régionales.

resocafeassociatif@gmail.com

Le Centre Régional Information Jeunesse (CRIJ) est un centre de ressources pour les jeunes de 13 à 30 ans, leurs familles, et les professionnels de la jeunesse.

Notre association se mobilise pour :

– Faciliter l’accès des jeunes à une information fiable et adaptée à leurs besoins, dans tous les domaines qui les intéressent (orientation, études, formation, emploi, logement, numérique et ses usages, santé, mobilité internationale, accès aux droits …)

– Coordonner, animer et former un réseau de 122 structures Information Jeunesse sur tout le territoire régional.

– Expérimenter, initier des actions de recherche et de développement d’éducation à l’information.

Notre ambition : Donner aux jeunes des outils dans une démarche d’éducation à l’information. Développer des compétences qui leur permettront d’utiliser et d’exploiter des méthodes pour devenir des citoyens éclairés et autonomes.

Notre organisation se veut agile, souple, avec davantage de synergie face aux besoins territoriaux de demain.

www.info-jeunes.fr, un seul portail et des sites de proximité : Ardèche Drôme, Isère, Ain, Lyon, et bientôt Allier, Loire …