Piments n’est pas un réseau fédératif, ni un mouvement de représentation. C’est un regroupement d’acteurs de l’accompagnement en économie sociale et solidaire, coordonné pour assurer et développer les initiatives d’activités portées par les jeunes, à travers l’animation du réseau pour le développement d’Espaces-Tests pour l’Activité des Jeunes. La gouvernance est collégiale, les membres de Piments se réunissant tous les deux mois.

 

Les membres de Piments :

 
Les structures locales

Cap Berriat est une structure associative d’éducation populaire qui axe son projet sur le soutien aux initiatives jeunesse ainsi qu’ à la création d’activités dans le champs de l’économie sociale et solidaire. Cap Berriat est également un point d’appui à la vie associative.

Ce soutien se traduit notamment par l’accompagnement des porteurs de projets, la mutualisation d’espaces et de moyens, la formation et l’animation de dynamiques collectives. Les associations portées par des jeunes de 16 à 35 ans et adhérentes constituent une pépinière de 250 associations, favorisant les mises-en-réseaux et coopérations entre acteurs. 35 associations ont un espace de travail au sein de Cap Berriat.  Ces différentes missions permettent ainsi d’offrir aux jeunes accompagnés une fonction d’espace-test d’activités pour leur projet. Cap Berriat a ouvert un un Tiers-Lieu Jeunesse, Culture et ESS nommé La Capsule pour développer l’ensemble de ces activités. Une offre de bureaux avec une tarification solidaire ainsi que des espaces d’activités autour de la restauration et du numérique sont proposés aux porteurs de projets.

Des projets d’incitation et d’aller vers existent également pour faire le lien aux collèges, lycées, à la rue et également avec les établissements pénitenciers. 
 
Contact : Audrey Chic, audrey[at]cap-berriat.com // 04 76 96 69 79
 
Plus d’informations sur Cap Berriat en cliquant ici. 

L’AGLCA (Agence pour la Gestion la Liaison et le Conseil aux Associations), forte des valeurs républicaines et d’éducation populaire, a pour but de contribuer au développement local de la vie associative, de l’ESS et de la citoyenneté sur le département de l’Ain. L’AGLCA s’organise autour de 4 axes complémentaires : la mutualisation de moyens, de services et de compétences ; le soutien à l’émergence de nouveaux projets citoyens et d’innovation sociale ; l’accompagnement au développement de l’ESS ; l’animation du territoire.

Contact : Audrey Poulain, audrey.poulain[at]aglca.asso.fr// 04 74 23 29 43

Plus d’informations sur l’AGLCA en cliquant ici.

Texte à venir

Le Crefad Loire est une structure d’accompagnement et de formation qui, en s’appuyant sur des méthodologies de l’éducation populaire, accompagne les personnes dans leurs projets. Parmi ces personnes se trouvent les jeunes ! Et les jeunes ont des tas de projets à mettre en œuvre : désirs de voyage, désirs d’entreprendre, désirs d’essayer et de tester une ou des activité(s)…C’est pourquoi, avec d’autres acteurs partageant les valeurs de l’économie sociale et solidaire (lucrativité limitée, gouvernance partagée, faible impact environnemental) nous avons rejoint le réseau Piments afin de structurer et développer des espace-tests d’activités pour que les jeunes puissent entreprendre tout en étant sécurisés dans leurs parcours (avoir un statut, être hébergé sans avoir à signer un bail, pouvoir poser des questions à tous moments). A Saint-Etienne et ses alentours, nous disposons d’ores et déjà d’ateliers qui sont souvent des lieux de productions, de lieux-pépinières comme des bureaux partagés et de personnel compétent qui accompagne et forme. La fonction coordination est portée par la Bricoleuse. La fonction couveuse est en cours de création.
 
Alors si vous êtes une structure de jeunesse qui accompagne, couve ou offre des possibilités d’hébergement aux jeunes, n’hésitez pas à contacter Stéphanie Henry qui se chargera de venir vous présenter le réseau et ses multiples raisons de le rejoindre. stephanie[at]crefadloire.org // 06 73 98 52 55
 

Plus d’informations sur le Crefad Loire en cliquant ici. 

Le Crefad Auvergne est un acteur de l’éducation populaire, nous visons la transformation sociale. Nous agissons pour rendre possible pour toute personne le fait de penser et d’agir seule et avec d’autres dans la perspective d’un monde plus juste. Nous accueillons et allons à la rencontre des personnes et des groupes cherchant un espace d’écoute, d’expérimentation et de mise en route vers l’action en respectant le rythme et les envies de chacun : accompagnement vers un projet de service civique, de création d’activité, accompagnement de de la vie associative, formations tout au long de la vie, recherche-action, séjours interculturels.

Contact : Coline Clavreul, coline.clavreul[at]crefadauvergne.org // 04 73 31 50 45

Plus d’informations sur le Crefad Auvergne en cliquant ici. 

Depuis 1988, l’association AMESUD contribue à la création d’emplois et d’activités dans le sud Ardèche. Son objet social est précisément « d’aider à l’installation et au maintien d’actifs en milieu rural par la mise en relation, l’entraide, l’information et la formation à toutes formes d’activités et de pluriactivités. Elle a pour but le développement économique, social et culturel de l’Ardèche et du monde rural dans son ensemble. ». AMESUD est aujourd’hui un espace de ressources au service de vos projets en Sud Ardèche.

Contact : Mariette AUBERT, maubert[at]amesud.fr // 04 75 89 21 51 

Plus d’informations sur Amesud en cliquant ici. 

La Frapp est un acteur de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’éducation populaire, qui inscrit sa démarche dans une finalité de transformation sociale et dans une volonté de faciliter les transitions et la construction d’alternatives sociales, culturelles et économiques. La Frapp agit selon plusieurs modes d’intervention : la formation et l’accompagnement des équipes de travail, des structures et des réseaux associatifs, des groupes de jeunes et autres collectifs citoyens, et la mise en œuvre d’actions et de projets de développement social local, notamment dans le champ de la jeunesse.

Contact : Thierry Véclin, contact[at]lafrapp.org // 06 85 84 91 98

Plus d’informations sur la Frapp en cliquant ici. 

Texte à venir.  

La Brèche est une association d’éducation populaire qui accompagne des personnes dans leurs projets et qui est par ailleurs espace de vie sociale (EVS). Elle vise à la fois l’autonomie et l’émancipation des individus et des groupes dans leurs décisions et leurs cheminements, et le maintien d’une diversité de ressources, d’activités, de population sur les territoires ruraux sur lesquels elle intervient (sud Puy de Dôme et nord Haute-Loire).

La Brèche s’applique à diversifier ses modes d’interventions et d’accompagnement pour trouver une correspondance avec les besoins et les situations des un-es et des autres : Rencontres individuelles, Ateliers collectifs thématiques, Formation professionnelle, Visites d’expériences, Test d’activité, Soirées débat, etc.

Contact: Robin Diaz, rdiaz[at]la-breche.fr // 06 47 82 46 32

Plus d’informations sur la Brèche en cliquant ici. 

Texte à venir 

Starter est une association proposant un service de couveuse d’activités. Elle est entièrement dédiée au test d’activités et a été construite par une partie des espaces test agricoles de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 
Le public de porteurs de projets qui sollicite ses services est dans la grande majorité des cas un public jeune ou en reconversion après un premier parcours professionnel. Cela induit une grande diversité dans les besoins des personnes et activités hébergées. L’accompagnement proposé passe notamment par la  mise en adéquation entre le projet d’activité et la vie personnelle, la construction de prévisionnels financiers de l’activité, l’acquisition et le développement des savoirs faire techniques de la ou des différentes activités exercées, la gestion financière, comptable et réglementaire avec l’équipe support de Starter.

Contact : Emilien VEYSSEYRE, couveuse.aura[at]gmail.com // 04 73 31 31 17

Association d’éducation populaire, dASA a pour but d’œuvrer avec d’autres pour que les territoires ruraux soient des lieux vivants mêlant vie économique, échanges, partages et réflexions. Ainsi, dASA accompagne, soutient, met en lien les initiatives émergentes sur le territoire, dans les domaines de la création d’activité, de l’habitat, du secteur associatif et culturel. Quelle que soit la nature et l’avancement du projet, nous accompagnons et soutenons les jeunes dans la construction de leurs projets : poursuite d’études, montage d’association, voyages, création d’activité, reprise d’entreprises, actions de solidarité, service civique… Nos méthodes, issues de l’éducation populaire, facilitent le questionnement individuel des jeunes ainsi que leur collaboration.

Contact : Margaux Vincent ; contact[at]associationdasa.fr // 06 33 66 64 80

Plus d’informations sur dASA en cliquant ici. 

Le Pôle Territorial de Coopération Économique Sud Aquitaine est un collectif de 25 organisations de l’Economie Sociale et Solidaire réunies autour d’un Projet commun de développement du territoire Sud Aquitain par et au travers de l’ESS. Il a fait le choix d’une politique jeunesse favorisant le pouvoir d’agir en lien avec le développement de leur territoire. Le Comité Bassin d’Emploi du Seignanx ,la SCIC CAE Interstices, la SCIC CAE Pau Pyrénées, la résidence habitats jeunes sud aquitaine, la résidence habitats jeunes pau pyrénées ainsi que le restaurant solidaire SCIC EOLE sont plus particulièrement porteur du concept d’E.C.J

A la croisée des chemins de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire, le concept d’Entreprises Coopératives Jeunesse consiste à confier les clés de la gestion d’une entreprise à un collectif de jeunes de 17 à 26 ans afin de renforcer leur pouvoir d’agir sur leur avenir et leur territoire. Appuyer par 2 accompagnant.es (métier et animation) et un collectif ressources (sécurisation des parcours, activité, gestion, communication…) chaque jeune fait l’expérience de la gestion coopérative, calquée sur un fonctionnement SCIC, d’une activité à but d’utilité sociale. L’ECJ poursuit trois objectifs principaux : pouvoir d’agir et émancipation (notamment par un revenu décent), outil de (nouvelles) coopérations territoriales, et véritable enjeu de sensibilisation à l’ESS. 

Contact : Aurélien Malphettes,  a.malphettes[at]cbe-seignanx.fr // 06 75 51 36 81

Plus d’informations sur le PTCE Sud Aquitaine en cliquant ici.

 

Les réseaux nationaux ou régionaux

Le Réseau des Crefad est la coordination nationale des associations qui se reconnaissent dans des valeurs communes en référence au Manifeste de Peuple et Culture : l’éducation populaire, la laïcité, la lutte contre les inégalités, injustices, habitudes et intolérances, la référence à l’entraînement mental, tout en prenant en compte les évolutions du monde et des techniques et le fait économique de nos associations inscrites dans l’économie solidaire. Ses membres travaillent les thèmes de l’accompagnement, de la formation des adultes, de l’habiter, de la vitalité des territoires ruraux, de la jeunesse, de la création d’activités, de l’interculturel, du rapport à la lecture et à l’écriture. Ils œuvrent en réseau pour se renforcer, s’inspirer les uns des autres, se soutenir mutuellement, construire ensemble du neuf.

Contact : Xavier Lucien, reseaudescrefad[at]gmail.com

Plus d’informations sur le réseau des CREFAD en cliquant ici. 

Le Réseau des Cafés Culturels Associatifs coordonne plus de 45 cafés associatifs des régions Auvergne, Aquitaine, Bretagne, Limousin, Midi-Pyrénées, Normandie, Pays de la Loire, PACA, Rhône-Alpes, Lorraine (café-lecture, café-jeux, épicerie-café-, café-librairie, café-vélo, caféculturel,

café-citoyen,) tant en milieu urbain que rural ; il coordonne également des projets de cafés associatifs (une cinquantaine à ce jour).

Les cafés permettent et acompagnent le test, l’entreprenariat et les initiatives de jeunes que ce soit par l’activité bénévole, salariée ou dans le cadre d’un stage ou service civique et sur différents types d’activités (organisation, programmation, animation, administration, logistique,

cuisine, service…). Le RECCA accompagne et soutient la création de cafés associatifs en favorisant notamment des projets de pluriactivité (épicerie-café, café-librairie par exemple) répondant à des besoins sociétaux en devenir (café ressourcerie pour lutter contre le gaspillage par exemple).

Contact : resocafeassociatif[at]gmail.com // 06 76 47 11 07 (textos uniquement) 

Plus d’informations sur le réseau des cafés culturels et cantines associatifs en cliquant ici.

Centre de ressources pour les jeunes de 13 à 30 ans, leurs familles, et les professionnels de la jeunesse, le CRIJ  se mobilise pour :

– Faciliter l’accès des jeunes à une information fiable et adaptée à leurs besoins, dans tous les domaines qui les intéressent (orientation, études, formation, jobs, logement, numérique et ses usages, santé, mobilité internationale, accès aux droits ….)

– Donner aux jeunes des outils dans une démarche d’éducation à l’information et leur permettre de développer des compétences et des méthodes pour devenir des citoyens éclairés et autonomes.

Contact : Isabelle KUNTZ, ikuntz[at]info-jeunes.fr  06 78 30 78 41

Plus d’informations sur le CRIJ en cliquant ici.  

Le MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), mouvement national géré et animé par des jeunes de 13 à 30 ans, est une association d’éducation populaire œuvrant au développement des territoires ruraux et à l’émancipation des jeunes. Le MRJC rejoint 5 000 jeunes chaque année et compte 45 salariés sur 30 départements.  A travers des thématiques aussi diverses que l’agriculture, l’économie, le travail, la culture et grâce à des moyens nombreux tels que les séjours de vacances, les formations, les interventions en milieu scolaire, le MRJC se place comme un acteur clé de l’ESS en milieu rural, au sein de laquelle il porte avec conviction sa spécificité de jeunesse. Le mouvement accompagne depuis de nombreuses décennies des jeunes porteurs de projet, en agriculture mais aussi plus généralement dans en milieu rural.  Depuis 2014, grâce à l’émergence des Fabriques du Monde Rural, le MRJC continue de porter une action singulière avec ambition et détermination, en développant ces projets de Tiers-Lieux en milieu rural, gérés et animés par des jeunes de moins de 30 ans. En osant l’agir, les jeunes du MRJC luttent concrètement pour un monde rural vivant et solidaire. 

Contact : Maël Pousset  m.pousset[at]mrjc.org  // 01 48 10 38 30

Plus d’informations sur le MJC en cliquant ici.